Logo 15e anniversaire
ACCUEIL BILLETTERIE FESTIVAL IMPLIQUEZ-VOUS SALLE DE PRESSE CONTACT ENGLISH
2017
2017

Festival Montréal Baroque 2018

présente

HALLELUJAH HANDEL!

« Handel est le plus grand compositeur qui ait jamais vécu. Je voudrais ôter mon chapeau et m’agenouiller sur sa tombe. » - Ludwig van Beethoven

« Handel est un compositeur de troisième ordre; il ne présente aucun intérêt. » - Piotr Ilitch Tchaïkovski

Le Festival Montréal Baroque consacre sa seizième édition toute entière à l’œuvre monumentale et généreuse d’un des plus grands maîtres de l’expression dramatique, le Saxon naturalisé anglais George Frideric Handel

Beethoven le révérait comme un dieu (« Là est la Vérité », s’est-il exclamé en recevant de Londres l’édition complète de ses œuvres), tandis que Tchaïkovski le dénigrait sans retenue… Au milieu de ces appréciations contrastées, Handel demeure aujourd’hui, avec Vivaldi et Bach, le maître le plus populaire du Baroque. Son célèbre Alleluia! est connu dans tous les foyers et aucune œuvre de cette période n’a connu un succès aussi retentissant et aussi durable.

Pour la première fois à Montréal, nous aborderons en quatre jours l’essentiel de son œuvre, de sa musique de chambre à ses compositions chorales à grand déploiement, de ses œuvres les moins connues à ses chefs-d’œuvre avérés. Au programme : l’intégrale de sa musique pour clavecin, toutes ses sonates et sonates en trio pour violon, flûte, flûte à bec et viole de gambe, ses concertos pour orgue et pour harpe, ainsi que quelques oratorios et masques rarement entendus. 

Tout cela sera interprété par une pléiade de musiciens d’ici appuyés par des invités de marque, notamment le très réputé chef britannique Trevor Pinnock. Parmi les différents ensembles de musique ancienne de Montréal qu’on pourra entendre, citons Arion, Lazy Days, l’Ensemble Caprice, la Bande Montréal Baroque, le Studio de musique ancienne de Montréal, Les Boréades, Pallade Musica, Autour de la flûte, l’Ensemble 1729, Per Sonare, Infusion baroque, la Compagnie baroque Mont-Royal, Le Petit Rien, Le Nouvel Opéra et Red Owl.

À Montréal Baroque, un festival consacré à Handel ne saurait se passer de la participation active des musiciens amateurs : leur apport sera indispensable à la réalisation de l’intégrale projetée de la musique de chambre du maître.

Épicurien avant tout, Handel ne se privait pas de bonne chère et de bons vins, son tour de taille en fait foi, et il ne fut pas, sur ses vieux jours, épargné par les souffrances de la goutte! À son exemple, mais avec modération, le Festival offrira des dégustations de vins et de mets qui ne lui auraient pas déplu, lui qui faisait fi des calories, gras trans et autres indices glycémiques… 

Hector Berlioz aurait un jour décrit Handel comme « une barrique de saucisses et de bière ». Cela pourrait-il être pour Montréal Baroque comme une inspiration?